Les appareils de mesure de CO2 vous indiquent, en temps réel, le taux de dioxyde de carbone dans l’air de la pièce

appareils de mesure de CO2

Selon l’Association Nationale pour la Prévention et l’Amélioration de la Qualité de l’Air l’air contient en moyenne 0,04 % de dioxyde de carbone. Dans un lieu clos, surtout s’il est plus ou moins occupé par un grand nombre de personnes, la concentration en CO2 est l’indicateur qui permet de déterminer à quel moment il faut aérer. D’autant plus en situation Covid 19 quand l’aération régulière d’une pièce est considérée comme un geste barrière par nature.

En situation Covid 19, un capteur CO2 est aussi un bon moyen de penser à aérer de façon régulière

« Le CO2 est un gaz exhalé par la respiration humaine, explique le quotidien Le Monde dans un article daté du 16/10/2020. La variation de la concentration de ce gaz permet donc de mesurer l’effet d’une ventilation mécanique ou manuelle par l’ouverture des portes et fenêtres, tout comme elle renseigne sur la présence d’humains dans la pièce. »

« Dès qu’on met un capteur dans une salle indiquant la concentration de CO2, cela crée des réflexes pour ventiler », précise Benoit Semin, chercheur au CNRS, dans cette même publication. S’il s’agit d’un réflexe de bon sens, il n’existe pas encore de seuil d’alerte déterminé d’un point de vue scientifique, pour corréler niveau de CO2 et risque potentiel accru de transmission du virus Covid 19 via propagation dans l’air intérieur.

« La réponse est pour l’instant impossible à donner, car personne ne sait quelle charge virale est contaminante et, a fortiori, quelle concentration dans l’air serait risquée », écrit Le Monde. Dans cette attente, il convient de continuer à contrôler et maintenir le niveau de CO2 à un seuil acceptable et d’aérer quand cette valeur est dépassée.

Dioxyde de carbone :

quels effets sur la santé ?

À partir d’un certain niveau de concentration, le CO2 peut s’avérer dangereux voire mortel. La valeur limite d’exposition est de 3 % sur une durée maximale de 15 minutes. Cette valeur limite ne doit jamais être dépassée.

Au-delà, les effets sur la santé sont d’autant plus graves que la concentration en dioxyde de carbone augmente :

- De 0 à 599 ppm Niveau correct de CO2.

  • De 600 à 1199 ppm : Niveau moyen de CO2.

Quelques symptômes tels que des difficultés de concentration, de la fatigue, des maux de tête, des irritations ou des courbatures peuvent apparaître :

- Il est alors recommandé d’ouvrir les fenêtres quelques minutes pour aérer.

  • A partir de 1200 ppm : Niveau trop élevé de CO2.

Une exposition importante peut impacter la santé : somnolence, difficultés à s’endormir (insomnie), nervosité, vertiges…

- Aérer immédiatement la pièce pour faire baisser la concentration en CO2.

  • 5000 ppm ou + : Exposition anormalement élevée au dioxyde de carbone impactant directement la santé.

Une concentration élevée et sur une longue durée peut engendrer de nombreux symptômes néfastes pour les occupants de la pièce : troubles de la concentration, fatigue, irritations, maux de tête, etc. Selon l’ANSES, les valeurs limites réglementaires de concentration en CO2 en France et à l’échelle internationale, varient entre 1000 et 1500 ppm.

KANE-CO2_Monitorl

C’est pourquoi KANE a développé le KANE-CO2 au prix spécial de

179€ HT

https://www.kane.fr/produits/kane-co2